Amazone, Farachine, rebelle kurde

Amazone, Farachine, rebelle kurde

Amazone, Farachine, rebelle kurde

Farachine est née en Turquie en même temps que la guerre civile, dans la partie est du pays appelée illégalement le Kurdistan. Pour des raisons politiques, son père a dû fuir le pays et a choisi la France afin d’y refaire sa vie. Il y est rejoint par sa famille après quelques années. C’est donc en banlieue parisienne que Farachine passe le début de son adolescence. Mais à 15 ans, elle décide d’embrasser la cause de son peuple et de repartir clandestinement se battre dans ses montagnes ancestrales.

La jeune fille intègre une des plus anciennes guérillas actives de la planète : le PKK. Armée de défense du peuple, organisation politique, centre de formation idéologique, le mouvement est composé d’hommes et de femmes dont le nombre exact reste mystérieux. Nous découvrons les rites initiatiques de ce mouvement, son organisation et son quotidien de jeune femme enrôlée dans une guerre sans fin. Derrière cette lutte nationaliste kurde apparaissent d’autres combats. Combat de femmes contre une tradition étouffante. Combat d’une jeunesse immigrée en mal d’intégration dans une Europe toujours plus frileuse. Combat d’un mouvement politique contre un mode d’organisation économique et social toujours plus libéral.

Dans ce livre, Olivier Touron nous raconte de manière romancée ce que pourrait être la vie de cette jeune Kurde qui, au moment où ces pages sont imprimées, est toujours à se battre armes à la main aux confins de la Turquie, de l’Iran et de l’Irak. Pourquoi choisit-on de tout quitter ici pour aller risquer sa vie là-bas ?

Olivier Touron est photo-journaliste depuis 1999. Il enseigne le photo-journalisme aux étudiants du Master Journalisme de la Faculté Libre des Lettres et Sciences Humaines. Depuis dix ans, il se rend régulièrement dans les régions kurdes, en pleine mutation et se passionne pour ce peuple.

Olivier Touron, Amazone, Farachine, rebelle kurde, Paris, Michel Lafon, 2009 – ISBN: 978-2749909806