C.S. LEWIS ou la vocation du best-seller

C. S. Lewis ou La vocation du best-seller

C. S. Lewis ou La vocation du best-seller

C. S. Lewis (1893-1963), converti au christianisme sous l’influence de son proche ami Tolkien, également enseignant à l’université d’Oxford, fait partie de ces écrivains populaires anglais qui suscitèrent par leurs ouvrages un véritable renouveau – dynamique et intellectuel – de la foi chrétienne.

Universitaire très érudit, Lewis écrivit une trentaine de best-sellers – romans classiques, science-fiction, littérature de jeunesse, essais, autobiographies… -, dont le plus célèbre reste incontestablement Le Monde de Narnia. Ses émissions radiophoniques à la BBC, fort écoutées pendant la Seconde Guerre mondiale, accrurent d’autant sa réputation.

Tout en brossant le portrait de Lewis et en retraçant les principaux épisodes de sa vie, Suzanne Bray explore l’étendue et la nature de sa renommée, puis analyse les causes de son succès dans un monde moderne déchristianisé, en s’appuyant tout à la fois sur le contenu et le contexte de son œuvre. Elle met ainsi en lumière les raisons d’une réussite hors du commun et la naissance d’un étonnant culte littéraire.

L’auteur : Suzanne Bray est maître de conférences de littérature et de civilisation anglaises à l’Université catholique de Lille, Faculté des Lettres et Sciences Humaines.

BRAY, Suzanne. C. S. Lewis ou La vocation du best-seller. Paris : Imago, 2007 – ISBN : 978-2-84952-050-5