La question scolaire (1975-1984), évolution et permanence

La question scolaire : 1975-1984 : évolution et permanence

La question scolaire : 1975-1984 : évolution et permanence

Querelle ancestrale, la question scolaire pouvait-elle trouver une solution définitive en 1975 ou en 1981? C’est en tout cas, une ambition que pouvait avoir, après ses prédécesseurs, tout président de la République, nouvellement élu, soucieux de l’unité des Français. Surtout s’il avait pour programme, en 1974, de faire évoluer la société ou, en 1981, de changer la vie. Mais toucher aux rapports entre l’Etat et l’enseignement privé, c’est souvent faire ressurgir les vieux réflexes acquis au cours de l’histoire. Installés sur leurs positions et leurs rancunes ressassées depuis le vote des lois Jules Ferry (1881-1882) jusqu’à celui de la loi Pompidou (1970), confortés par des partis politiques plus attentifs aux effets de tribunes qu’aux exigences de leurs électeurs, les groupes de pression qui gravitent autour de l’école, n’avaient en effet de cesse que d’obtenir satisfaction de leur revendication : la liberté subventionnée pour l’un des blocs, la nationalisation pour l’autre.

Cependant, la société de 1974 ou de 1981 n’est plus celle de 1881, ni de 1945, ni même de 1958, elle a connu bien des soubresauts, bien des changements. Sollicités de toutes parts, des groupes avaient abandonné leur forteresse pour prendre en compte cette évolution.

Longtemps protégée, l’institution scolaire, elle-même, était contestée de l’intérieur comme de l’extérieur. Les attentes des parents étaient plus exigeantes et, placée sous contrat depuis 1960, l’école privée ne faisait plus guère entendre sa différence.

La permanence des discours, des comportements, mais aussi l’évolution de certains groupes sont ainsi les deux fils conducteurs qui ont guidé cette étude de la question scolaire durant les années 1975-1984.

L’auteur : Jean-Paul VISSE est enseignant en journalisme et presse écrite à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Catholique de Lille.

VISSE, Jean-Paul. – La question scolaire : 1975-1984 : évolution et permanence. – Lille : Presses universitaires du Septentrion, 1995 (Politiques) – ISBN : 2-85939-479-6