La pratique énergétique, entre guérison et bien-être

Méconnue il y a peu, la pratique énergétique qui regroupe tous les actes de médecine non conventionnelle utilisant les « énergies », tend aujourd’hui à se répandre. Certains d’entre nous auraient une capacité plus développée à faire circuler de l’énergie en eux afin de la transmettre à d’autres pour les guérir de certains maux.

    Céline Sérafin exerce ses soins au cœur d’une ambiance apaisante.

Céline Sérafin exerce ses soins au cœur d’une ambiance apaisante.

La lithothérapie, soins par les cristaux, les massages reiki qui permettent de mettre en contact l’énergie universelle et la force vitale, ou encore les soins aux fleurs de Bach sont autant de pratiques qui peuvent paraître totalement  déconcertantes. Pourtant, elles tendent à prendre de plus en plus de place dans nos sociétés qui cherchent aujourd’hui à répondre à leurs problèmes par des méthodes toujours plus naturelles et non agressives. « Il y a différents champs énergétiques : le spirituel, le mental, l’émotionnel et au final, le corps physique, explique Céline Sérafin. Nous, énergéticiens, nous sommes des outils de passage, quand on transmet la lumière, l’énergie à une personne pour la recharger, on soigne non seulement ses maux émotionnels mais on lui évite en même temps d’avoir par la suite des problèmes physiques. »

Une capacité que la jeune femme a toujours possédé mais qui n’a pas pour autant été tout le temps simple à porter : « Depuis mon enfance, j’ai une relation particulière avec les éléments. En fait tout le monde a ce potentiel, il est juste plus développé chez certaines personnes qui choisissent par la suite de l’exploiter ou no n », précise l’énergéticienne.  Apaiser les êtres, leur donner des conseils, communiquer, Céline Sérafin est toujours venue en aide à ceux qui se manifestaient.

« Apporter quelque chose aux autres »

Toutefois, la visibilité de son activité a changé depuis quelque temps : « L’apparition de la pratique énergétique dans les médias m’a conforté dans le sens où aujourd’hui je peux m’exposer pleinement sans me mettre en difficulté ou en danger. » Libre d’exercer pleinement, la jeune femmme cherche toujours à se perfectionner : « Je suis des formations et passe de nouveaux diplomes pour répondre sans cesse à une nouvelle demande mais aussi pour m’enrichir personnellement. Par exemple, pour la lithothérapie, plusieurs personnes m’ont demandé si je la pratiquais, et pour ouvrir mon champ de possibilités, j’ai décidé d’en apprendre les techniques. Il en a été de même pour les purifications. »

Dépression, maladie, contrariétés, blessures de la vie ou juste un instant pour recharger ses batteries, l’énérgéticienne essayera toujours d’apaiser ceux qui la sollicitent : « J’ai toujours le même plaisir à exercer et la même envie d’un mieux être pour la personne que je la connaisse ou non, poursuit  Céline Sérafin. Il est important de la faire évoluer correctement sur son chemin de vie, mais il est surtout primordial pour nous de voir que l’on peut apporter quelque chose aux autres dans cette vie. »

Stéphanie SCARNA