Show culinaire du chef Pierrot, invité de la Catho

L’association étudiante l’Equation gourmande de la FGES (Faculté de Gestion, Economie et Sciences) a accueilli le mythique chef Pierrot pour un show culinaire. Au programme de ce mercredi 28 janvier : bonne humeur, convivialité et découverte du terroir ch’ti.

    Le chef Pierrot est enchanté de sa rencontre avec les étudiants : « J’aime quand je vois des jeunes qui profitent, qui sont de bons vivants. »

Le chef Pierrot est enchanté de sa rencontre avec les étudiants : « J’aime quand je vois des jeunes qui profitent, qui sont de bons vivants. »

Les sets de table et verres à bière ont remplacé le temps d’une soirée les trousses et classeurs des étudiants de la FGES à Lille. Mercredi 28 janvier, l’Equation gourmande a invité le célèbre chef Pierrot pour une soirée sous le thème de la gourmandise. Sur les 80 personnes inscrites, 73 sont venues profiter d’une découverte aussi bien humaine que culinaire.

Dans un premier temps le chef réalise en direct une recette simple : la quiche au Mont des Cats. Pendant que les tartes montent, ce dernier livre alors les secrets de ses débuts et de sa réussite. « Ce métier est merveilleux, j’ai eu la chance de faire un métier que j’aime », exprime, nostalgique, Monsieur Pierrot.

« La cuisine, ça ne passe pas que par Top Chef »

Avec son accent du Nord bien prononcé et sa joie de vivre communicative, le chef parle à un public conquis. Emmanuelle, étudiante en troisième année, passe manifestement un bon moment : « Le chef est très drôle, on passe une soirée tous ensemble à manger, à rigoler, ça rapproche les gens. »

Suit l’intervention de Renaud l’Heureux, jeune brasseur de la région venu expliquer son métier et ses spécialités. La soirée se termine par la dégustation des fameuses quiches arrosées de bière artisanale.

A l’initiative de ce show culinaire, l’Equation gourmande, une association étudiante. C’est la deuxième fois que l’équipe s’associe au chef Pierrot pour un tel événement. « On veut mettre en avant le terroir et faire comprendre aux étudiants que la cuisine, ça ne passe pas que par Top Chef », explique Maxence Boulant, créateur de l’association. « On veut montrer que la cuisine, c’est un tout petit peu de temps, de la bonne humeur et aussi du partage », ajoute le jeune homme. La mission semble réussie, les participants repartent repus mais surtout avec le sourire aux lèvres.

Juliette GUNTHER