Des étudiants du Master Culture tourisme et valorisation du patrimoine mettent la cathédrale de la Treille en lumière

La cathédrale Notre Dame de la Treille

Le projet de groupe… Tous les diplômés de Master auront à cœur de vous en parler. L’objet de bien d’angoisses, de nuits mouvementées, de journées bien chargées, d’expérimentation du travail en groupe,… Une occasion de tester la gestion de projet en situation professionnelle avant le saut dans le monde du travail, la concrétisation de plusieurs années sur les bancs de la Fac.

Sous l’impulsion d’Arnauld Vandermersch, responsable du Master « Culture, Tourisme et Valorisation du Patrimoine » de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Catholique de Lille, quatre étudiants, en réponse à un courrier du Recteur de la Cathédrale, se sont distingués par leur projet de réhabilitation et valorisation de la crypte ancienne de la Cathédrale Notre Dame de la Treille et du Campanile Saint-Nicolas.

Après leur soutenance à l’évêché devant Monseigneur Ulrich, le père Chillon, recteur de la cathédrale, des responsables d’associations et Thomas Sanchez, responsable Culture et Communication de la Cathédrale, Yves CHALON, Camille COLRAT, Coline MARLIERE et Juliette SOBOTA ont accepté de répondre à nos questions.

Pourriez-vous nous présenter votre projet ?

Nous avons dû réaliser une étude prospective en vue d’envisager un projet de réhabilitation et de valorisation de la crypte ancienne et du campanile Saint-Nicolas qui se trouvent à la cathédrale Notre Dame de la Treille. Ce projet émane du souhait des autorités de la cathédrale d’ouvrir la crypte ancienne et le campanile St Nicolas afin de créer un véritable « ensemble cathédral » s’inscrivant au cœur du Vieux-Lille. Notre projet est donc de mettre en lumière les trésors cachés de la crypte ancienne mais aussi de faire découvrir la crypte à travers un parcours de lumière. Pour le campanile, nous avons voulu illuminer, mettre en relief le bâtiment qui peut se perdre dans le paysage.

Qu’avez-vous dû prendre en compte pour la réalisation du dossier ?

Le campanile Saint Nicolas

Pour réaliser ce projet, nous avons dû prendre en compte toute l’histoire de la cathédrale et son évolution pour proposer un projet adapté et qui pourrait se concrétiser. Notre analyse sur la cathédrale nous a permis de voir que la cathédrale Notre Dame de la Treille est le résultat d’énergies, de foi, de volonté. Sa construction a connu des hauts et des bas mais il y a toujours eu des dynamiques. C’est en se basant sur cette idée d’énergie que nous avons opté pour un projet sur la lumière.

Quelles ont été les étapes d’élaboration de votre dossier ?

Pour le déroulement du projet, nous avons tout d’abord analysé la lettre qui nous avait été remise pour ce projet puis nous avons analysé l’histoire du site et réalisé un diagnostic territorial avant de proposer un projet adapté. Enfin, nous avons fait un brainstorming pour mettre en relief les notions clés qui se dégageaient de cette analyse. Nous avons donc travaillé sur les notions de lumière, d’énergie, de volonté. Et pour finir, nous avons aussi fait un brainstorming pour les différents projets qui pouvaient être envisageables.

Quels enseignements avez-vous tiré de ce projet ?

A travers ce projet, nous avons appris l’autonomie et le professionnalisme. Cela nous a permis aussi de développer notre esprit de groupe.

Nous les remercions pour leur collaboration à cet article qui sera, nous en sommes certains, une source d’inspiration pour nos prochains diplômés.