Témoignage – Laura en Licence Métiers des arts et de la culture

– Bonjour Laura, peux-tu te présenter rapidement ?

Je suis Laura Villar Fernandez, j’ai 23 ans et je suis étudiante en deuxième année de Licence Métiers de la Culture et des Arts. J’ai choisi cette licence à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines après avoir fait trois années d’études en Sciences Politiques et Anthropologie. Cette formation regroupe différents moyens de création artistique comme la musique, la littérature, le cinéma, le théâtre… Autant d’aspects qui s’inscrivent dans la recherche de compréhension du monde dans laquelle je me suis lancée depuis le début de mes études, avec ici un focus plus précis sur l’art que j’affectionne particulièrement.

– Pourquoi as-tu choisi la Faculté des Lettres et Sciences Humaines?

J’ai choisi cette licence, qui peut paraitre inhabituelle, parce que je souhaite poursuivre mes études dans l’art, mais les écoles d’art classique ne correspondent pas forcément à ce que je recherche. Je compte me spécialiser dans l’art contemporain, je souhaite avoir une vision plus globale avant de me spécialiser, ce que permet la Faculté des Lettres et Sciences Humaines.

– Comment la Faculté Lettres et Sciences Humaines a-t-elle répondu à tes attentes ?

La licence a répondu à mes attentes avec une offre variée et générale, autant du point de vue théorique que créatif, mais aussi pratique avec de la sociologie et de l’économie. Elle permet de percevoir les différentes problématiques auxquelles nous pourrions faire face dans notre futur professionnel.

– Quels sont les points forts de ta licence ?

D’abord, la réactivité du personnel pédagogique qui a été très favorisante, et qui est très à l’écoute. Ensuite, la licence est assez large et couvre différents domaines, ce qui permet d’avoir un aperçu de plusieurs métiers et de tous les moyens d’expression. On est aussi une petite promotion ce qui favorise un dialogue et l’accompagnement tout au long du cursus.

– Que penses-tu faire pour ton stage à la fin de l’année ?

Mon idée serait de travailler au sein d’une structure qui valorise le dialogue entre l’œuvre, le spectateur et l’artiste. Je pense que l’art a le pouvoir de dire certaines choses avec un langage qui change. Je souhaite faire mon stage dans un espace de recherches et d’expérimentations artistiques lillois, Artconnection, au sein du projet Nouveau Commanditaire. Le projet favorise une rencontre entre l’artiste, le public et le lieu, en encourageant des actions dans la sphère publique, et qui permet à des citoyens de prendre l’initiative d’une commande auprès des artistes contemporains.

– Peux-tu me donner ta citation célèbre préférée qui se rapporte à tes études ?

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher des nouveaux paysages, mais à avoir des nouveaux yeux », de Marcel Proust.