PAULINE, ÉTUDIANTE EN LICENCE MCC : DÉCOUVREZ SON AVENTURE À LONDRES !

Etudiante en troisième année de licence Médias, Culture et Communication (MCC) à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Pauline a choisi de faire un échange universitaire à Londres. Elle a alors passé trois mois dans la capitale anglaise de septembre 2018 à décembre 2018.

Ce choix s’est fait notamment puisque Pauline souhaitait partir à l’étranger tout en restant en Europe dans un pays anglophone. Elle a été attirée par la ville de Londres ainsi que par l’Université de Queen Mary où elle a étudié. Elle avait eu de bons échos sur cette université, ce qui l’a aidée dans son choix… et Pauline a vu son souhait réalisé.

Elle a suivi des cours de littérature et de linguistique. Elle a découvert la littérature contemporaine féminine, des cours de littérature sur l’adaptation, des cours de linguistique et des cours d’histoire de l’art à Paris.

Une des différences qui l’a marquée entre le système universitaire français et le système anglais est la manière d’évaluer les étudiants. A Londres, toutes les évaluations sont des dissertations sur des sujets spécifiques, le contrôle continu n’existe pas comme en France. Ensuite, il était très important pour Pauline de préparer chaque cours avant d’y aller, afin de ne pas être perdue et pouvoir suivre plus facilement. La dernière grosse différence a été le nombre d’heures de cours : elle avait seulement 12 heures de cours par semaine, mais avec beaucoup de travail personnel à fournir en parallèle comme des articles à lire et à étudier par elle-même.

Un des moments les plus marquants pour Pauline s’est passé lors de son arrivée dans la capitale, sans savoir où elle allait dormir ! Elle avait choisi de louer un appartement pour 2 nuits et de visiter des chambres une fois sur place. Débrouillarde, elle a relevé ce premier défi et a trouvé un logement rapidement !

Pour Pauline, cette expérience à l’étranger lui a permis de devenir plus autonome et plus ouverte d’esprit. Elle a eu la chance de rencontrer beaucoup de personnes et a pu progresser en anglais, ce qui est un réel avantage aujourd’hui.

Comments are closed.