INTERNATIONAL

La FLSH offre à ses étudiants différentes possibilités pour partir effectuer un séjour d’études à l’étranger à partir de la 3ème année de licence et dans la limite des places disponibles, en 2ème année (les étudiants en Psychologie ne peuvent partir qu’en troisième année). Ces séjours rentrent dans différents cadres : Erasmus+, conventions globales et accords bilatéraux.

Vous devez consulter cette fiche qui vous indique quelles sont les universités et pays susceptibles de vous accueillir et quelles sont les spécificités propre à chaque université partenaire. Un tableau précisant quelle formation est donnée dans chaque université est téléchargeable ici : TABLEAU ACTUALISE DES UNIVERSITÉS PARTENAIRES FLSH 2017-2018 

international - Les partenaires de la FLSH

Les partenaires de la FLSH à l’international

ETUDIANTS SORTANTS (FLSH vers l’étranger)
Les étudiants intéressés pour un séjour à l’étranger doivent postuler en remplissant un dossier de candidature entre le 15 octobre et le 15 novembre de l’année qui précède le départ (dossier à retirer au bureau de Mme. Anne-Sophie AVIEZ, n°333 – mail : anne-sophie.aviez@univ-catholille.fr).

Critères à remplir selon les pays

Pays anglophones :
Pour tous les étudiants, plusieurs places sont à pourvoir aux Etats Unis et au Canada (anglophone et francophone) pour des séjours d’études semestriels et annuels. Il y a également quelques places disponibles en Angleterre (LCE, LEA, MCC, Histoire, Master RI, Master journalisme), en Irlande (LCE, Anglais et Histoire) au Canada (LCE, LEA, LM, MCC, Psycho, Histoire) et en Australie (LCE, LEA, Histoire, Psycho, Master AIT, Master RI). Il est possible également de suivre des études en anglais en Asie (Inde, Corée du Sud, Chine (LCE, LEA, MCC, Histoire), aux Philippines (LEA), à Hong Kong (LEA), Taiwan (LEA, Master Affaires Internationales Trilingues, Médias, Culture et Communication, Histoire), Japon ) mais aussi en Finlande (LEA), en Norvège (LCE), en Pologne (LCE, Histoire), en Ukraine (LCE, LEA, en Hongrie (Psycho) et en Lituanie (LEA, Master AIT, MCC).

Deux étudiants par an en Master 1 LCE Anglais, LEA ou Médias, Culture et Communication ont également la possibilité de faire un double diplôme avec les États-Unis.

Il est obligatoire pour partir dans un pays anglophone d’avoir au moment de postuler le First Certificate, le TOEFL, l’IELTS ou, éventuellement pour certaines destinations, le BULATS (60 points minimum). La faculté donne la possibilité aux étudiants qui le souhaitent de s’inscrire pour passer les certificats de First Certificate, Advanced, Proficiency et le BULATS.

Pays hispanophones :
La FLSH dispose de nombreuses places en Espagne (Madrid, Valence, Oviedo, Salamanca, Cádiz), au Mexique (La Salle, Iberoamericana), et en Argentine ouvertes à tous les départements (Licence 2 et 3, et Master 1). Il est obligatoire pour partir en Espagne, qu’au moment de postuler, ou au plus tard pendant la période de délibération précédant la sélection, l’étudiant soit en possession du BULATS (60 points minimum).

Depuis la rentrée universitaire 2008-09, les étudiants de MCC 3 bénéficie de la mise en place d’un double diplôme avec l’Université Pontificale de Salamanque. Par la suite, les étudiants de Master 1 de Communication Internationale et de Master 1 Journalisme pourront aussi postuler pour le programme de double diplôme en partenariat avec l’Université San Pablo Ceu à Madrid. Les étudiants concernés devront obtenir le BULATS (70 points minimum).

La FLSH est consciente de l’importance et de l’enjeu que représentent actuellement les séjours à l’étranger. Ces derniers représentent en effet une réelle opportunité pour les étudiants de parfaire leur maîtrise des langues, de découvrir d’autres cultures et sociétés riches et plurielles. La Faculté propose ainsi un réseau dense et solide d’universités partenaires en pays hispanophones qui rend le projet de mobilité accessible à tous ceux qui veulent exercer une ouverture vers les langues et l’interculturalité.

Sont dispensés du passage du BULATS les étudiants de LCE espagnol.

Pays germanophones :
Des places sont disponibles à l’Université Libre de Berlin, à Dortmund, Dresde, l’Université Catholique d’Eichstätt, à Marbourg et Munich (Allemagne), plus d’autres places dans les universités de Klagenfurt et Salzbourg (Autriche).

Selon la filière, les étudiants peuvent partir soit au 2ème semestre de la 2ème année, soit en 3ème année. Pour un séjour d’études dans un pays germanophone, le Zertifikat Deutsch (niveau B1) est obligatoire. La FLSH propose un cours de préparation au 1er semestre de chaque année universitaire.

La FLSH accueille régulièrement des étudiants allemands. Les étudiants français peuvent être mis en contact avec eux dans le cadre d’un « tandem franco-allemand ».

Autres pays :
Pour l’Italie, un double diplôme est possible avec l’université Tor Vergata Rome (deux places disponibles), des places sont aussi ouvertes à Milan et à la LUMSA à Rome. Avec des bases dans la langue du pays, il est possible d’étudier en Russie (LCE, LEA, Master AIT), au Portugal (LEA), en Belgique en Néerlandais (LCE, LEA, MCC, AS, Histoire), en Belgique en français (MCC, Histyoire, Master journalisme, AS).

Tableau des universités partenaires de la flsh 2017-2018

tabl-univ-partenairesVous pouvez contacter les personnes suivantes
pour avoir plus de renseignements selon le pays choisi :

Pays anglophones et pays de langues rares
Mme Suzanne BRAY
suzanne.bray@univ-catholille.fr

Pays hispanophones
Mme Florentina RODRIGO PAREDES
florentina.rodrigo@univ-catholille.fr

Pays germanophones, Italie, Belgique, Autriche
Mme Laure Durand

Témoignages…

  • Maeva (Canterbury et Memphis) : « Je voulais découvrir d’autres endroits, cultures et mentalités en plus d’améliorer ma maîtrise de l’anglais. Cela m’a également permis de visiter des villes et pays dans lesquels je n’aurai pas forcément eu la chance d’aller si je n’avais pas étudié à l’étranger.»
  • Alison (Canterbury) : « Quoi de mieux que d’apprendre l’anglais dans un pays anglophone! La formation est d’autant plus valorisée si l’on se rend dans le pays dont on veut connaître la langue.»
  • Marie (Canterbury) : « Je voulais améliorer mon anglais et découvrir une autre culture. Il n’y a rien de mieux que partir à l’étranger et vivre une superbe expérience pour cela. »
  • Antoine (Canterbury et Canisius College) : « Ma curiosité et de mon désir d’approfondir mes compétences linguistiques m’ont poussé à étudier à l’étranger. L’Université Catholique de Lille m’a donné la chance d’étudier au Royaume-Uni et aux États-Unis. Ces formations ont notamment fait évoluer mes ambitions et projets professionnels.»
  • Coline (Lousiane) : « Je voulais sortir de ma «comfort zone» et découvrir d’autres horizons. Parler avec des personnes du monde entier permet de nous ouvrir l’esprit. Et bien entendu rien de mieux pour améliorer mon anglais.»
  • Nicole (Juniata College) : « J’ai eu la chance formidable de pouvoir obtenir une double licence française et américaine sans compter que j’ai pu expérimenter la vie à l’américaine et découvrir une culture que je ne connaissais qu’à travers des films.»
  • Florence (Irlande) : « Je voulais découvrir de nouveaux paysages, une nouvelle culture et rencontrer de nouvelles personnes tout en améliorant mon anglais. Un séjour à l’étranger permet également de gagner en autonomie et en confiance en soi. C’est une expérience formidable que je recommande ! »
  • Florentine (St Norbert College) : « Je voulais m’immerger dans la culture d’un pays qui me fascine depuis de nombreuses années et rencontrer de nouvelles personnes venant du monde entier.»