Témoignage – Solange étudiante en Master Psychologie

Solange, 22 ans étudiante en Master 1 Psychologie Clinique : Psychopathologie Clinique  et Psychanalytique nous parle de son parcours.

Quel a été ton parcours universitaire ?

J’ai 21 ans, j’ai fait ma Licence de Psychologie à la Faculté Libre de Philosophie et de Psychologie à Paris le courant de la Licence était intégratif.  Nous avons pu appréhender de nombreux courants psychologiques. Cela m’a permis de comprendre ce qui m’intéressait réellement.

J’ai par la suite postulé dans plusieurs facultés et j’ai présenté mon dossier pour le Master Psychopathologie Clinique et Psychanalytique de la FLSH. J’ai fait le choix de cette faculté car le courant de pensée étudié est plus psychanalytique, ce qui correspondait à mes attentes.

Quels sont les points forts de ton Master ?

Nous avons la chance d’être en petit effectif. Nous sommes une promotion de 66 étudiants avec le Master Psychologie Social. Il y a 50 étudiants en Psychopathologie, ce qui nous permet d’avoir une bonne dynamique de groupe !

Dès l’année scolaire 2018-2019, la sélection se fera dès le Master 1, il y aura alors 25 places dès la première année de Master. Pour nous cette année, la sélection ce fait en Master 2.

L’aspect très positif de notre Master est le mémoire de recherche. Ce n’est pas forcément un travail de recherche statistique, mais un travail intellectuel qui nous pousse à la réflexion. Il nous est demandé de mettre en avant un raisonnement clinique. Cela est à mon sens, l’attitude la plus importante pour exercer la profession de psychologue.

Nous avons également chacun un suivi personnalisé par un enseignant-chercheur pour notre mémoire.  Je suis accompagnée par Monsieur Reniers, responsable du Master 1.

Quel est le sujet d’étude de ton mémoire ?

Dans le cadre de mon mémoire, je travaille sur l’enveloppe psychique et la scarification. J’ai fait le choix de ce sujet de recherche par rapport à mon stage. En Master 1, nous devons réaliser un stage de 240 heures, puis 500 heures en Master 2. Je fais actuellement mon stage en Psychiatrie à Denain, mon mémoire s’appuie sur l’expérience clinique que j’ai là-bas.

Qu’aimerais-tu faire comme métier ?

Je souhaite devenir psychologue clinicienne et travailler en milieu hospitalier pour accompagner les patients à traverser l’épreuve de la maladie.