Evénement : Le B.A. Show sur Radio UCLille !

La radio, c’est leur passion. C’est le prétexte. À se connaître, à se retrouver, à monter ensemble des projets. Une dizaine de nos étudiants entendent venir en aide à leurs pairs précaires à l’aide de micros, d’audace, et d’un maximum de sponsors.

Les bons fêlés de Radio UCLille reviennent avec un projet ambitieux : après un direct de 24 heures en continu en 2020, ils ont eu envie d’apporter un supplément de sens à leur célébration, en 2021, de la Journée mondiale de la radio.

Alors ni une ni deux, la dizaine de porteurs du projet (suivie par des dizaines de contributeurs de la radio), a décidé de se faire sponsoriser pour réaliser un direct, co-construit avec les généreux donateurs. « En gros, on est derrière les micros et la table de mixage, mais ce sont les auditeurs qui ont participé à notre sponsoring qui nous téléguident », explique Louis Nam, étudiant en Master 2 Histoire – Journalisme, coordinateur de l’équipe étudiante. En contrepartie des dons : des minutes de direct évidemment, mais aussi des dédicaces, le choix des chansons qui seront diffusées ou encore la déclamation de déclarations d’amour.

Car cet événement ambitieux aura lieu les 13 et 14 février prochains, respectivement Journée mondiale de la radio et Fête des amoureux. Elle ne durera pas plus de 24 heures, mais si la générosité excède la somme nécessaire à leur direct, les jeunes ont aussi prévu de réaliser des défis.

« Certains étudiants vivent dans une précarité insupportable »

« En plus, 2021 est une année particulière pour la radio, précise Pauline Defélix, étudiante en Master 1 Histoire – Journalisme. Déjà parce qu’on célèbre aussi 40 ans de radio libre en France, mais surtout 100 ans d’existence de cette technologie dans notre pays. » C’est en effet en 1921 qu’eût lieu la première émission de radio jamais émise sur notre territoire national.

Les fonds recueillis par nos dynamiques étudiants permettront la création d’un fonds de solidarité étudiant à destinations des jeunes les plus précaires. « C’est vrai que la période a creusé encore les inégalités, souligne Alexis Revon, étudiant en Licence 1 de Psychologie. Et certains étudiants vivent dans une précarité insupportable. Ça nous tenait à cœur d’essayer de faire quelque chose pour les aider. »

À votre tour, à présent, de leur donner un coup de pouce, via l’événement Facebook ou directement sur la plateforme de financement participatif dédiée.

Je souhaite faire un don

Pour aller plus loin

Campus Créatif