Le tutorat, un plus pour réussir ses études à la FLSH

A la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) de l’Université Catholique de Lille, nous accordons une grande importance à la réussite de nos étudiants. Pour cela, plusieurs actions sont mises en place : cours en petits effectifs, des enseignants disponibles, le personnel administratif à l’écoute et depuis plusieurs années, nous avons mis en place le tutorat entre étudiants. Les taux de réussite, en 2018-2019, pour l’ensemble des Licences de la FLSH pour les trois années (Licence 1, Licence 2 et Licence 3) sont entre 70 et 100%.

Ce dispositif est très apprécié aussi bien par les étudiants « tuteurs » que par les étudiants bénéficiant de cette aide.

Mounia, étudiante en Licence Langues, Lettres et Civilisations Etrangères Anglais a profité du tutorat avec Pauline une étudiante en Master 2 Langues, Lettres et Civilisations Etrangères Anglais.

« Madame Bray, l’une de mes enseignantes, m’a parlé de ce tutorat car j’avais quelques difficultés en grammaire anglaise, en thème et en version. Le fait d’être aidée par une étudiante a dès le départ brisé une quelconque gêne que nous pourrions avoir avec un enseignant. Lors du tutorat nous étions trois étudiants et nous avions une séance d’une heure toutes les semaines. Pauline est restée disponible et a toujours su nous aider au maximum. Je recommanderai le tutorat à chaque étudiant afin qu’il puisse en apprendre davantage en dehors des cours donnés par les enseignants. »

 

Azillys, étudiante en Licence 3 de Psychologie, a donné des cours de statistiques dans le cadre du tutorat auprès des étudiants de Licence 3.

« Quand on m’a proposé d’être tutrice pour les étudiants de Licence 1, j’ai hésité car je suis assez timide. J’ai accepté car l’idée d’apporter quelque chose à d’autres étudiants m’a convaincue. 

Grâce à mes bons résultats en Licence 1 en statistiques, l’administration me proposait de faire du tutorat pour les 1ères années. Il y a eu cinq séances de 2 heures programmées (quatre avant les partiels et une avant le rattrapage). Une personne est venue avant les examens et j’ai pu accueillir en tutorat une petite dizaine de personnes avant les rattrapages. Si pour le premier étudiant, le tutorat a été un temps pour faire des exercices supplémentaires, pour réexpliquer certaines notions encore floues, les étudiants venus avant les rattrapages demandaient plutôt à tout reprendre depuis le début, à comprendre les bases. 

Cette expérience a été enrichissante. Etant de nature timide, c’était un vrai défi pour moi d’être devant une « classe » d’inconnus, même si les séances de tutorat ne se résument pas à des cours. Cela m’a permis de prendre confiance en moi et en mes acquis. Finalement, si les étudiants viennent pour comprendre des choses et travailler, en tant que tuteur nous travaillons aussi ! Il faut préparer les cours, revoir ses cours de 1ère année et réfléchir à comment nous pouvons les expliquer de la manière la plus simple possible. »

> Tu souhaites être tuteur ou bénéficier de cette aide, contacte ton assistante des études ou ton responsable pédagogique…

Comments are closed.